Ragnarök

Les prétendants sont morts, vive... ? (printemps 1248)

Sans héritier légitime connu, le trône est vacant, promesse d'une nouvelle guerre civile. En sachant que vu le nombre de jarls décédés, ce souci de succession risque de ne pas être isolé…

Mais, Sven, le thulr de feu le roi, réalise qu'il existe un héritier : Sigurdr l'enfant caché de Vagn et son épouse (également décédée lors que la Tempête de feu), enfant qui vit toujours chez les Corbeaux. Grâce à l'influence de Sven et de l'aide de moult Volvä et devins, son statut est reconnu. Mais il demeurera pour l'heure chez les Corbeaux, lieu plus sûr que Vadstena, la capitale dévastée (pour la seconde fois en quelques années).

Un nouveau grand Thing aura lieu à la fin de l'été, également chez les Corbeaux.

View
Un Thing dantesque (fin printemps 1248)

Le grand jour arrive. Tous les jarls gautars ou presque (et leurs conseillers) sont présents. Les Corbeaux, traités comme des pestiférés suite aux incidents de l'année précédente sont remisés dans les faubourgs de la capitale. Lors de la réunion, ils sont tristement assez loin du devant de la scène. Mais les débats demeurent audibles (un sort de Muto Imaginem est-il à l'oeuvre ?).

Soudain, Asger et Arvid, le Souffle de Surt, aperçoivent un individu au sein de l'assemblée faire de discrets gestes suspects. Ils réalisent qu'un sort de Creo Ignem est en train d'être incanté ! Ils tentent sans succès de l'interrompre, et une véritable tempête de feu s'abat sur toutes les personnes présentes. Tout n'est soudain plus que cris, bousculade, effroi et désolation. Malheureusement, du fait de la redoutable efficacité du sort, de la surprise générale et des protections magiques de l'assassin, personne ne parvient à l'arrêter avant que la majorité des participants meure carbonisée.

Les pertes que l'on peut notamment déplorées sont : Vagn et son oncle, les 2 prétendants au trône, et Hrolf Knudsson, le plus puissant jarl gautar. Miraculeusement, les jarls voisins des Corbeaux en ont réchappé (plus ou moins brûlés).

Il faut également signaler la mort de Viss, le familier du Chevaucheur des Vents.

View
Réunion autour des Corbeaux (début printemps 1248)

A l'initiative de Fröde et d'Alfgrimr, plusieurs jarls voisins des Corbeaux se réunissent. C'est l'occasion de discuter de la situation militaire et politique du royaume des Gautars. Il est clair que pour beaucoup le choix entre Vagn et Irmleik dépendra des actions que ces derniers entreprendront contre les chrétiens.

View
Le Roi est mort, vive... ? (hiver 1247)

Le roi Hugleik est trépassé, terrassé par sa maladie magique. Le problème de sa succession éclate au grand jour. Son fils Vagn et son frère Irmleik y prétendent tous les deux. Il est décidé de réunir un grand Thing à la fin du printemps afin que tous les jarls puissent sortir le pays de cette crise politique.

View
Remise de Mjöllnir -épisode 1- (hiver 1246)

Après moult discussions, les Corbeaux décident de rendre Mjöllnir à Thor en suivant un plan proposé par Althjof. Dans un premier temps, ils se rendent grâce à un portail créé par le nibelung en Asgard. Puis, lançant un sort puissant, Grimdis alerte Heimdall de leur présence dans ce monde. Contact peut alors être pris avec un Thor soupçonneux et tendu. Ils lui apprennent que grâce aux augures, il savent que Mjöllnir a été brisé. Mais ayant découvert celui qui l'a forgé, ils proposent au dieu de le faire réparer. Thor accepte et remet le faux marteau aux Corbeaux qui le ramènent au nain forgeron. Afin de conserver l'illusion, le retour en Asgard est prévu 3 mois plus tard, temps de "réparation" oblige.

View
Le Feu de Surt (automne-hiver 1246)

En accord avec le contrat passé avec Althjof, les Corbeaux décident de se rendre dans la communauté de nibelungen évoquée par le créateur de Mjölnir. Les lieux sont étranges. On y croise plusieurs automates, des mécanismes et engrenages épars. De la lave est utilisée pour éclairer le site et dans les forges. On apprend que le feu de Surt se situe dans un secteur de la communauté nommée l'antichambre de Helheim. Il a été bâti sur les instructions de l'un de leurs anciens chefs, prénommé Mime. Il y a caché le feu ainsi que ses secrets. Personne n'en est jamais revenu. Les nibelungen autorisent les Corbeaux à y pénétrer sous réserve que tout ce qu'ils pourront ramener devra être partagé.

Les Corbeaux présents s'aventurent donc dans l'Antichambre de Helheim. Des phénomènes surprenants surviennent, pouvant donner l'impression d'assister à des remontées dans le temps successives. Puis, après avoir affronté une monstruosité effrayante, les thulrs se trouvent face à face avec Mime, ou plus exactement un automate ayant son apparence et son savoir. Ayant passé les épreuves, le pseudo-Mime leurs donne accès au feu de Surt mais également à ses connaissances. Certains Corbeaux décident donc de rester quelques mois avec l'automate, alors que Grimdis repart immédiatement remettre le feu à Althjof.

 

View
Explosion mortelle (automne 1246)

Alors que le Mal-Mort cherchait à trouver un remède à l'infection du roi, une terrible explosion a détruit son laboratoire. Le thulr et son familier sont tous les 2 décédés. Destinée malheureuse ? Assassinat ? Accident ?

View
Sombre infection (été 1246)

Les Corbeaux passant par Vadstena, la capitale des Gautars, ils apprennent que le roi Hugleik est atteint d'une maladie étrange, semblant avoir une composante mystique. En outre, il siège une certaine tension à la cour, car le prince Vagn est en prise avec son oncle Irmgleik quant à une éventuelle succession. Le roi étant alité et pour ainsi dire inconscient, il n'y a personne pour réfreiner les ambitions personnelles de chacun. En prime, les Corbeaux stupéfiés découvrent aux côtés de l'oncle un conseiller ayant des traits évoquant fortement ceux d'Augustus de Mercere ! De là à penser qu'il est à l'origine de la maladie du roi et du retour impromptu de l'oncle aux dents longues…

Les Corbeaux décident de mettre au grand jour la duplicité d'Augustus. Ils pénètrent dans les appartements de la suite de l'oncle. Mais pour y parvenir, ils entament une lutte avec les hirdmen qui les gardent et l'un d'entre eux décède. Malheureusement, les Corbeaux ne trouvent aucune preuve leurs permettant d'incriminer Augustus et un procès leurs est intenté. Ils sont bannis de la cité et ils doivent s'acquitter d'une forte amende. Heureusement, qu'ils ont eu le soutien du couple princier (rappelons que les Corbeaux ont la garde de leur enfant caché).

View
Conséquences et remords (été 1246)

Après avoir volé Mjölnir, Fröde, le Chevaucheur de Vent, eut de terribles remords. Il se rendait bien compte qu'il avait privé Thor de l'arme avec laquelle il luttait contre les incursions de géants et surtout qui allait lui permettre de terrasser lors du Ragnarok Jörmungand, fils de Loki, le fameux serpent de mer qui encerclait Midgard.

Après quelques cérémonies de divination, et après avoir consulté la Dame du Givre, il réalisa qu'un équilibre avait été rompu.  Cela risquait-il de précipiter la venue du Ragnarok ? Il décida alors de réparer ce qu'il estimait être une faute. Il prit contact avec plusieurs Thulrs et  Volva. Certains étaient tout à fait disposés à pénétrer dans l'antre d'Althjof afin de lui ravir Mjölnir pour le rendre à Thor. 

Mais Grimdis décida de prévenir le nibelung. Celui-ci paraissait absolument certain de pouvoir se défaire sans peine de ces adversaires en herbe. Toutefois, il proposa aux mages un marché : échanger Mjöllnir par le feu de Surt, en sachant qu'il connaissait un lieu où le trouver, sans avoir besoin de pénétrer en Muspellheim, le domaine du Roi des Géants de feu.

View
Opération Mjöllnir (printemps 1246)

Les Corbeaux se passèrent plusieurs mois dans leur laboratoire afin de préparer leur mission en Asgar. Ils attendirent le dernier moment pour s’y rendre, soit l’hiver 1246, oubliant qu’à cette époque les parties de chasse sont moins fréquentes laissant augurer une absence de Thor dans son pavillon. Fröne en eut la confirmation grâce à une divination dont il a le secret… Le nibelung leurs accorda 1 mois supplémentaire pour l’accomplissement de leur tâche.

Athjof ouvrit donc un portail jusqu’en Asgard. Les Corbeaux y pénétrèrent avec appréhension. Le Mal-Mort, pouvant se rendre invisible, et Aster, discret de nature, s’aventurèrent dans la direction du pavillon de chasse sous le regard anxieux de leurs compagnons. Thor et sa conquête du jour s’y trouvait bien. Le nibelung, créateur de Mjöllnir, avait apposé à même la chair de chaque Corbeau une rune leur permettant de se saisir du marteau mythique, voir même de l’utiliser. Tout à ses ébats, Thor ne remarqua pas la disparition de son arme, tout du moins pas tout de suite. Malheureusement il s’en aperçut avant que les thulrs ne repassent le portail. Le fils d’Odin leurs courût après avec 2 gardes. Un combat s’engagea. Grâce à leur magie et au fait que Thor était dans le plus simple appareil, les Corbeaux parvinrent à rentrer sur Midgard. Mais Thor également. Toutefois, Athjof attendait patiemment le retour de ses « mercenaires ». Et, armé du marteau qu’il avait lui-même forgé, il se rua sur le dieu. Ce dernier ne put faire face et après un combat dantesque il tomba, inconscient. 

Mjöllnir en main, le Nibelung utilisa ses talents d'alchimiste pour altérer la mémoire de Thor afin que ce dernier puisse croire qu'il avait perdu conscience lors d'une lutte contre des géants des glaces. Ayant fait une réplique brisée du marteau, il l'a laissé aux côtés du corps du dieu pour que ce dernier puisse croire que l'arme avait cédé lors du combat. 

 

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.