Ragnarök

Le Putride (hiver 1246)

Un étrange personnage fait son apparition en début d'hiver à l'Alliance. Plusieurs personnes, dont Grimdis, seul thulr présent à ce moment là, l'identifient. On le surnomme de plusieurs façons. Cela va de Fiente de Hel à Main de Hel. Mais le plus habituel est Le Putride. Il s'agit d'un thulr mercenaire pratiquant les arts obscurs de la nécromancie. Il est d'ailleurs accompagné d'un servant qui, en étant très attentif, laisse entrevoir sous ses vêtements et son heaume une nature fort squelettique…

Il propose ses services au jarl Alfgrimr : il prétend pouvoir rentrer en contact avec l'âme du Mal-Mort afin de finir ses travaux sur le remède de l'affection du roi Hugleik. Le jarl accepte son aide moyennant l'accès à un laboratoire et à du vis, voire à quelques cadavres (ne dit-on pas qu'il est nécrophage) ?

View
Le Feu de Surt (automne-hiver 1246)

En accord avec le contrat passé avec Althjof, les Corbeaux décident de se rendre dans la communauté de nibelungen évoquée par le créateur de Mjölnir. Les lieux sont étranges. On y croise plusieurs automates, des mécanismes et engrenages épars. De la lave est utilisée pour éclairer le site et dans les forges. On apprend que le feu de Surt se situe dans un secteur de la communauté nommée l'antichambre de Helheim. Il a été bâti sur les instructions de l'un de leurs anciens chefs, prénommé Mime. Il y a caché le feu ainsi que ses secrets. Personne n'en est jamais revenu. Les nibelungen autorisent les Corbeaux à y pénétrer sous réserve que tout ce qu'ils pourront ramener devra être partagé.

Les Corbeaux présents s'aventurent donc dans l'Antichambre de Helheim. Des phénomènes surprenants surviennent, pouvant donner l'impression d'assister à des remontées dans le temps successives. Puis, après avoir affronté une monstruosité effrayante, les thulrs se trouvent face à face avec Mime, ou plus exactement un automate ayant son apparence et son savoir. Ayant passé les épreuves, le pseudo-Mime leurs donne accès au feu de Surt mais également à ses connaissances. Certains Corbeaux décident donc de rester quelques mois avec l'automate, alors que Grimdis repart immédiatement remettre le feu à Althjof.

 

View
Explosion mortelle (automne 1246)

Alors que le Mal-Mort cherchait à trouver un remède à l'infection du roi, une terrible explosion a détruit son laboratoire. Le thulr et son familier sont tous les 2 décédés. Destinée malheureuse ? Assassinat ? Accident ?

View
Sombre infection (été 1246)

Les Corbeaux passant par Vadstena, la capitale des Gautars, ils apprennent que le roi Hugleik est atteint d'une maladie étrange, semblant avoir une composante mystique. En outre, il siège une certaine tension à la cour, car le prince Vagn est en prise avec son oncle Irmgleik quant à une éventuelle succession. Le roi étant alité et pour ainsi dire inconscient, il n'y a personne pour réfreiner les ambitions personnelles de chacun. En prime, les Corbeaux stupéfiés découvrent aux côtés de l'oncle un conseiller ayant des traits évoquant fortement ceux d'Augustus de Mercere ! De là à penser qu'il est à l'origine de la maladie du roi et du retour impromptu de l'oncle aux dents longues…

Les Corbeaux décident de mettre au grand jour la duplicité d'Augustus. Ils pénètrent dans les appartements de la suite de l'oncle. Mais pour y parvenir, ils entament une lutte avec les hirdmen qui les gardent et l'un d'entre eux décède. Malheureusement, les Corbeaux ne trouvent aucune preuve leurs permettant d'incriminer Augustus et un procès leurs est intenté. Ils sont bannis de la cité et ils doivent s'acquitter d'une forte amende. Heureusement, qu'ils ont eu le soutien du couple princier (rappelons que les Corbeaux ont la garde de leur enfant caché).

View
Conséquences et remords (été 1246)

Après avoir volé Mjölnir, Fröde, le Chevaucheur de Vent, eut de terribles remords. Il se rendait bien compte qu'il avait privé Thor de l'arme avec laquelle il luttait contre les incursions de géants et surtout qui allait lui permettre de terrasser lors du Ragnarok Jörmungand, fils de Loki, le fameux serpent de mer qui encerclait Midgard.

Après quelques cérémonies de divination, et après avoir consulté la Dame du Givre, il réalisa qu'un équilibre avait été rompu.  Cela risquait-il de précipiter la venue du Ragnarok ? Il décida alors de réparer ce qu'il estimait être une faute. Il prit contact avec plusieurs Thulrs et  Volva. Certains étaient tout à fait disposés à pénétrer dans l'antre d'Althjof afin de lui ravir Mjölnir pour le rendre à Thor. 

Mais Grimdis décida de prévenir le nibelung. Celui-ci paraissait absolument certain de pouvoir se défaire sans peine de ces adversaires en herbe. Toutefois, il proposa aux mages un marché : échanger Mjöllnir par le feu de Surt, en sachant qu'il connaissait un lieu où le trouver, sans avoir besoin de pénétrer en Muspellheim, le domaine du Roi des Géants de feu.

View
Opération Mjöllnir (printemps 1246)

Les Corbeaux se passèrent plusieurs mois dans leur laboratoire afin de préparer leur mission en Asgar. Ils attendirent le dernier moment pour s’y rendre, soit l’hiver 1246, oubliant qu’à cette époque les parties de chasse sont moins fréquentes laissant augurer une absence de Thor dans son pavillon. Fröne en eut la confirmation grâce à une divination dont il a le secret… Le nibelung leurs accorda 1 mois supplémentaire pour l’accomplissement de leur tâche.

Athjof ouvrit donc un portail jusqu’en Asgard. Les Corbeaux y pénétrèrent avec appréhension. Le Mal-Mort, pouvant se rendre invisible, et Aster, discret de nature, s’aventurèrent dans la direction du pavillon de chasse sous le regard anxieux de leurs compagnons. Thor et sa conquête du jour s’y trouvait bien. Le nibelung, créateur de Mjöllnir, avait apposé à même la chair de chaque Corbeau une rune leur permettant de se saisir du marteau mythique, voir même de l’utiliser. Tout à ses ébats, Thor ne remarqua pas la disparition de son arme, tout du moins pas tout de suite. Malheureusement il s’en aperçut avant que les thulrs ne repassent le portail. Le fils d’Odin leurs courût après avec 2 gardes. Un combat s’engagea. Grâce à leur magie et au fait que Thor était dans le plus simple appareil, les Corbeaux parvinrent à rentrer sur Midgard. Mais Thor également. Toutefois, Athjof attendait patiemment le retour de ses « mercenaires ». Et, armé du marteau qu’il avait lui-même forgé, il se rua sur le dieu. Ce dernier ne put faire face et après un combat dantesque il tomba, inconscient. 

Mjöllnir en main, le Nibelung utilisa ses talents d'alchimiste pour altérer la mémoire de Thor afin que ce dernier puisse croire qu'il avait perdu conscience lors d'une lutte contre des géants des glaces. Ayant fait une réplique brisée du marteau, il l'a laissé aux côtés du corps du dieu pour que ce dernier puisse croire que l'arme avait cédé lors du combat. 

 

View
La chute d'Abus (printemps 1245)

les Corbeaux apprennent que les mages hermétiques du Crépuscule des Dieux, ont lancé un assaut sur la cité gauthar d'Abus, célèbre pour la finesse de son verre. Après quelques semaines de siège, la ville est tombée entre leur main. Il est dit qu'un gigantesque kraken aurait détruit une partie des fortifications maritimes de la cité, facilitant grandement la tâche des conquérants.

Grâce à ses pouvoirs de divination, Fröde, le Chevaucheur de Vents, a pu déterminer que le kraken était sous domination magique. Il est dit que les ténèbres des profondeurs de la mer Baltique, sous l'impulsion du serpent de mer Jormungand, ont pris consistance sous la forme de l'un de ses octopodes, mais de taille gigantesque. S'agissait-il de lui ?

Plus tard, Augustus de Mercere vient offrir aux Corbeaux du verre d'Abus, qu'ils pourront en prendre livraison lorsqu'il leur siéra.

View
Mission Mjöllnir (été 1244)

Le nibelung Althjof, par l'intermédiaire de son émissaire "mécanique" requiert la présence de ses deux apprentis, Björn et Grimdis. Il leur demande, en paiement de la dette qu'ils ont contractée à son endroit, d'aller récupérer un objet qu'il a fabriqué il y a de cela bien longtemps : Mjöllnir, le fameux marteau de Thor ! Il les assure qu'il en a besoin temporairement pour son travail de forge (bien entendu, la notion de temporaire pour un nibelung de quelques siècles n'est pas aisée à apprécier). Il leur donne jusqu'à l'hiver 1245 pour ce faire. Il peut leur fournir un passage jusqu'à Asgard, non loin d'un pavillon de chasse où à l'habitude de se rendre Thor pour batifoler (et accessoirement chasser).

View
Une surprenante visite (été 1243 et printemps 1244)

En revenant de leur raid chez les alfes sombres, les Corbeaux ont la surprise de découvrir qu'un voyageur est passé à l'Alliance et leur a laissé un message sous la forme d'un parchemin en latin ! L'individu se présente sous le nom d'Augustus de Mercere et il annonce qu'il repassera en début d'année pour deviser.

Et le printemps (1244) venu, les Corbeaux voient arriver, accompagné par la meute de loups magiques qui batifole avec lui, un homme souriant et de belle prestance. Il se présente sous le nom d'Augustus de Mercere. Il souhaite parler aux thulrs en privé. Tout ce petit monde se réunit donc dans la salle du conseil. Là, le mage hermétique propose tout de go d'établir une alliance entre Les Corbeaux et le Crépuscule des Dieux ! Rappelons que c'est cette Alliance de mages qui a fait tomber l'Eclat Boréal, l'ancien clan des Corbeaux au Danemark. Ces derniers sont surpris par cette proposition. Fröde ne souhaite pas s'acoquiner avec des magi qui essaient de mettre à bas les traditions scandinaves avec le soutien du clergé catholique. Augustus assure aux thulrs que les prêtres et autres dévots ne sont que des marionnettes et qu'ils ne poseront aucun souci. Les Corbeaux sont partagés et certains changent d'avis plusieurs fois. Finalement, la proposition est rejetée mais sans franche conviction, et il est probable qu'Augustus se manifeste encore par la suite. En outre, il signale aux Corbeaux qu'ils seront toujours les bienvenus au Crépuscule des Dieux et que s'ils ont besoin de quoique ce soit, ils n'ont qu'à demander…

Il faut souligner qu'Augustus a fait montre d'un charisme extraordinaire, plus incroyable encore qu'Alfgrimr ! Il a mis tous les vulgaires ou presque dans sa poche. C'est sans nul doute grâce à cela qu'il connait moult choses sur le clan : faits de guerre, bâteau volant, créatures magiques…

View
Svartalfheim, nous voilà ! (été 1243)

Accompagnés des 20 plus puissants guerriers du clan, Alfgrimr et ses thulrs mirent le cap sur l'entrée de la grotte camouflant la forteresse alfe. Tandis que le Mal-Mort, invisible, engourdissait le corps et l'esprit des sentinelles, le furtif Asger bloquait la double porte des muraille grâce à un mur de glace. Les assaillants purent alors se diriger vers l'accès principal de la forteresse à proprement parlé, forteresse qui conservait une taille relativement modeste. D'un coup d'épaule poilue, Grimdis sous forme ursine mis à bas les vantaux de bois forgé. la troupe s'engouffra dans l'ouverture sous le tir de quelques alfes sombres pris au dépourvu et mécontents.

S'en suivent plusieurs escarmouches. Les midgardiens se séparent en 2 afin de trouver au plus tôt la princesse ou le portail reliant Midgard à Svartalfheim. Certains combats sont âpres et plusieurs guerriers et thulrs tombent. Fort heureusement, le Mal-Mort en relèvent certains qui repartent dans la mêlée comme si de rien n'était. C'est ainsi que Grimdis et Asger se retrouvent tout pimpant alors que leur cage thoracique avait été ouverte par des sortilèges elfes. Bjorn doit sa survie grâce à son talisman qui le soigne automatiquement à la moindre blessure non mortelle.

Enfin, les Corbeaux parviennent devant le portail travers lequel ils peuvent percevoir un manoir à l'architecture étrange. Après s'être débarrassé des gardiens des lieux, les midgardiens passent le portail. Ils se trouvent dans une sorte de pavillon de chasse d'où part un chemin qui serpente dans une forêt sombre et malsaine jusqu'au manoir, tout cela sous une lumière violacée et des remugles de corps en putréfaction. Le combat final s'engage dans la cour du manoir. Si les guerriers s'avèrent être des adversaires à la portée des humains, la princesse s'avère être particulièrement redoutable. Néanmoins, la magie des thulrs la mette en difficulté lorsque, atteinte par 3 éclairs simultanés de Fröde, elle disparait. Puis, les thulrs sentent une présence en eux-mêmes en train d'essayer de leur déchirer l'âme. A coup de Perdo Mentem, ils tentent de s'en défaire. Ils n'y parviennent qu'après moult efforts, et non sans demeurer souillés.

Le manoir commence alors à s'écrouler. Il est temps de rentrer, et malgré la tempête qui s'est levée et les ronces qui tentent de les aggriper, les Corbeaux (survivants) rejoignent Midgard. La forteresse elfe est en émoi mais l'opposition demeure fort heureusement faible sur le chemin du retour. Les midgardiens montent sur leur drakkar volant et font voile sur leur alliance où ils peuvent fêter une victoire mémorable !

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.